Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2019

Bien sûr.

Bien sûr je pense à toi.

Je n'ai pas besoin d'une date mais quand même celle-ci résonne toujours plus particulièrement comme d'autres dates de nos vies et de nos morts.

Ce matin, je suis allée travailler dans l'école qui est à quelques kilomètres de chez toi, il y a même le nom de ton village au rond point d'entrée et souvent j'ai envie de prendre cette direction pour venir papoter à l'improviste...

Je te raconterais tant de choses et je t'écouterais avec tant de joie.

Mais bien sûr, ce n'est qu'un rêve...

Bien sûr je pense à toi.

Bien sûr tu es là.

Mais bien sûr, tu n'es pas là quand même.

Bien sûr la vie est belle.

Mais bien sûr, la vie est dure.

Bon anniversaire.

28/01/2019

Quelques nouvelles.

Je ne sais pas si des gens viennent encore lire ce blog mais ce n'est pas grave car quand on écrit ce n'est pas forcément pour être lue, surtout que moi ces temps-ci, je mets des idées sous les lignes et sous les mots donc chacun ne peut pas tout comprendre !

Bon bref, où en suis-je ?

A titre perso, je ne vais pas trop m'étendre, disons que quelques déceptions humaines ces temps-ci mais je vais m'en remettre !

Alors parlons du pro et du bénévolat puisque les deux sont liés.

A l'école, c'est boulot à fond car dernière ligne droite avant mes deux gros spectacles de chorale.

Les lecteurs qui le souhaitent peuvent venir aux deux répétitions générales ouvertes au public, envoyez-moi un mail et je vous donnerai les lieux.

Le spectacle chorale sur le cirque, la répétition est le jeudi 14 mars au matin et le spectacle chorale sur les contes est le mercredi 27 mars au matin.

Ce mois de mars va être fou....car en plus de ces répétitions et de ces spectacles, il y a mon assemblée territoriale scoute Bourgogne nord le 16 mars, les portes ouvertes des lycées pour ma petite dernière tout sur le mois de mars, le retour/ témoignage du projet scout de solidarité internationale le samedi 9 mars de 16h à 20h. ( là aussi il y a normalement des lecteurs intéressés, faites-moi savoir que je vous fasse passer l'invitation)

PLUS...............le Mémoire !!!!!

Et oui, il est à rendre le 15 avril....et je vous assure qu'il me fait passer des nuits blanches celui-là....

La formation est très intéressante mais vraiment c'est dur en terme de travail personnel et mon mémoire est difficile à écrire car mon terrain de stage ( ma mission de déléguée territoriale aux scouts) pas forcément adaptée à ce qui est demandé...bref j'en bave et cela me stresse énormément.

On va dire qu'après le 29 avril, jour de ma soutenance, cela ira mieux...même si après je reprends à plein temps en classe jusqu'au 5 juillet.

J'ai été reçue au rectorat au service ressources humaines pour mon avenir....je souhaite demander un temps partiel à la rentrée de septembre mais c'est compliqué à obtenir, je vous raconterai l'avancé de tout cela.

Une chose est certaine c'est qu'à un moment donné, il faut passer un cap, sauter le pas, bref agir même si cela a beaucoup de conséquences...

Suite au prochain épisode !

13/01/2019

Vivre plus important qu'écrire.

Je reviendrai quand écrire sera moins important que vivre les choses.

Je reviendrai quand le silence pourra s'exprimer par des mots que les gens peuvent lire sans juger.

Je reviendrai quand je me sentirai libre d'écrire ce que j'ai envie, ce que je pense, ce que je ressens, ce que je vis.

Je suis dans l'action : à la fac, à l'école; aux scouts, à la maison, avec mes enfants.

Parce qu'en ce moment je crois qu'agir avec des actes forts, même invisibles,  est bien plus important que toutes les leçons de morale possibles, tous les jugements, tous les conseils.

Merci à la minuscule poignée qui a pris des nouvelles.

Merci à mes deux  poignées scoutes qui ont carrément trouvé les mots justes.( AL et MV)

Merci à mes parents et beaux-parents pour leur affection et soutien, ils ne lisent pas ce blog mais je l'écris quand même.

Merci à mon Amour qui partage avec moi les colères, les peurs, les doutes, les déceptions, les joies, les encouragements, les baisses et les remontées de moral,les espoirs, les désespoirs.

Je tente de me concentrer sur l'important.

Et plus tard, j'écrirai peut-être de nouveau.