Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2017

Le mardi, c'est ptite chérie.

J'aime le mardi car je termine la classe à 15h50, je file vite à la grille en même temps que mes élèves et vite en voiture pour récupérer ma fille qui sort à 16h du collège, qui démarre le chemin à pied et que j'attends à notre petit point de rendez-vous. ( ou elle m'attend !)

J'aime ce moment avec ma petite chérie, cet instant sacré où l'on se retrouve après la journée, là de suite, sans avoir eu le temps de décompresser et c'est donc naturel ! Soit l'humeur est bonne, soit elle est mauvaise...Je cueille à chaud les éléments de sa journée : les notes, le repas de la cantine, les profs, les copines, les devoirs...

Ce moment est suivi d'un goûter partagé, au calme, chacune dans ses pensées et ses messages !!!! Mais ensemble.

Puis un peu de devoirs avant de l'emmener à sa séance de solfège et de retourner la chercher 1h15 plus tard.

Ce mardi fin d'après-midi, j'y tiens vraiment et je me fiche des collègues ou des parents me voyant sortir très tôt de l'école, je ne leur raconte pas ma vie, ni aux uns ni aux autres et cela me va ainsi !

Je profite du mardi.

Petite chérie va tenter d'entrer en classe artistique danse dans un collège dijonnais...nous allons aux portes ouvertes samedi, à la réunion d'information mardi prochain, le dossier du rectorat est rempli...renseignements sont pris auprès de familles dont les enfants suivent ce cursus...

Rien n'est décidé car des tests sont nécessaires( le 13 mai !) comme elle ne fait pas partie d'un conservatoire actuellement et donc peut-être que cela ne se fera pas...mais si cela se fait, ce sera internat au collège avec peut-être un soir de semaine de retour à la maison mais pas certain...petite chérie se sent prête malgré la peur de l'inconnu et veut découvrir d'autres choses en danse...

Et donc ce sera le vendredi soir que les retrouvailles auraient lieu....

Tant que rien n'est acté, je ne me prépare à rien et je n'empêcherai jamais l'un de mes enfants de faire un cursus qui le tente.

Alors je profite de chaque seconde du mardi après 16heures.

Mais là c'est mercredi après-midi et j'ai du boulot !!!!Mais je souris !

11/03/2017

Envie d'écrire mais...

Tout ce que j'ai envie d'écrire est très intime.

Dois-je ne l'écrire que sur mon petit cahier rouge aux pages de couleurs ou puis-je le partager sur ce blog ?

Je ne sais pas.

Chaque pensée intime pourrait m'inspirer une dissertation sur le sujet !

Les enfants qui partent de la maison et la nécessaire prise de distance. Bon là je vais profiter du fiston qui est rentré ce WE mais vraiment une dissert entière...

La vie de couple. Autre dissert !

L'école....thèse / anti-thèse/ synthèse....plusieurs disserts !!!

La politique.

La famille.

Les parents et leurs rôle éducatif. ( je parle de moi pas de mes parents d'élèves !) Penser à ses parents qui vieillissent.

L'investissement bénévole.

Les voyages, hum, ça fait du bien les bons souvenirs !

Mon amie qui me manque tellement.

Mon poids au sens propre qui m'inquiète.

Ma tristesse qui est bien là.

Mes joies qui sont bien là aussi.

Tout est lié en fait et tout cela donne mon intimité de mon silence.

Je pourrai faire de longues réflexions sur chaque thème cité.

Non que je ne veuille être centrée sur moi oh non, car tout le "autour " m'intéresse plus que jamais...

D'ailleurs, ces thèmes, c'est du moi et du autour de moi.

Je m'intéresse à l'extérieur ces temps-ci, lecture, cinéma, musique, cela me fait du bien.

Je reviens du cinéma, "Patients" de Grand corps malade...après avoir vu récemment "Lion", " Il a déjà tes yeux", "Un sac de billes", "Tous en scène"....

Il y a eu le spectacle de danse Bharati puis danse avec les stars ( pour la miss mais c'était agréable), il va y avoir Julien Doré puis la flûte enchantée puis les restaus avec amies, avec chéri ( faut qu'on se cale notre château !!!)...il y a eu les livres lus en vacances.

Tout cela pour dire que je reprends goût aux sorties, à la culture sous toutes se formes, même si elle est populaire.

Il y a les projets, à court terme, pour l'été.

Mais quand même...

Il y a un truc derrière tout cela ou plusieurs trucs...

Là je m'embarque dans la psychanalyse....

Je vous épargne la dissertation !

 

10/03/2017

Retour aux réalités de l'école.

La semaine de la reprise s'achève, j'ai retrouvé mes quatre classes, et tous mes petits élèves, leurs réussites, leurs difficultés, leurs tourments et leurs joies.

J'ai eu des bons moments, des moins bons mais pas de moments horribles.

Ce fut une semaine d'école avec ses aléas habituels mais plutôt  une semaine agréable.

Ces temps-ci, bien sûr, je m'intéresse à la politique ( avec trois jeunes de 18 ans cela facilite les choses, je suis impressionnée par les convictions qu'ils ont et l'envie de participer au débat...ah, ils ont l'âge des illusions mais c'est assez chouette au final) et bien sûr particulièrement à ce qui est dit et envisagé par l'école.

Je viens de lire l'article du café pédagogique et sur ce que veut faire Fillon. ( défaire tout ce qui vient d'être fait et donner le pouvoir aux collectivités territoriales sur le temps scolaire, le recrutement des profs par les chefs d'établissement et j'en passe des meilleures pour que l'école enfin soit un lieu où on apprend l'histoire du pays et les règles, je préfère ne pas commenter !)

Je sais ce que veut faire Macron. ( l'ultra libéralisme de l'école, une catastrophe à mon avis, mon petit avis de prof)

Il faut que je m'intéresse plus à ce qui est proposé à gauche. Je sais que l'apprentissage plus précoce y est beaucoup discuté...mais je n'ai pas encore vraiment lu de choses intéressantes non plus.

En attendant cette semaine, nous devons signer une circulaire interdisant le redoublement. ( la lire et signer pour dire qu'on a lu la circulaire)

Et des enfants vont passer en classe supérieure sans avoir le niveau, non pas parce qu'ils ne travaillent pas assez ( si si chers penseurs d'un certain bord cela existe des enfants en difficulté car aux capacités limitées, pas dans la réussite intellectuelle telle qu'elle est enseignée à l'école ou dans des conditions sociales, familiales compliquées) mais parce qu'en effet, ils n'ont pas les capacités de tout assimiler tout de suite et que leurs profs ne peuvent pallier à tout. Alors qu'en leur donnant un peu de temps...je parle de l'élémentaire car depuis longtemps, je pense qu'on ne peut pas avoir la même politique sur le redoublement du CP au lycée et pourtant c'est ce qui se passe.

Et ben, quel retour aux réalités.

Je n'aime pas faire ces commentaires-là car j'ai toujours l'impression de faire de la politique bas de gamme ( et c'est le cas !)mais vraiment les discours des candidats de droite et extrême droite sur ce sujet en tout cas me font bien m'inquiéter....

Alors tentons d'assumer la réalité en aidant du mieux possible nos élèves et nos enfants.

Et concernant les rythmes scolaires, j'en discute tous les jours avec les collègues des quatre écoles, tout le monde admet que 4 jours et demi c'est bien mieux...pédagogiquement parlant...( et tant pis pour le mercredi matin travaillé...car il est de QUALITE)...mais ça c'est les profs...ils se battent contre une réforme puis au final ils apprécient cette réforme ( même si dans la vie privée ils ne l'aiment pas) et ils râleront si elle est supprimée...surtout si c'est pour donner les pouvoirs aux mairies...tenues par les dépenses et qui se contrebalancent des rythmes des enfants....( beaucoup de communes veulent imposer la demi-journée vaquée en contre partie du mercredi alors que nous savons que le mieux est 4 journées égales et la demie-journée....bref on tourne en rond ou plutôt on marche en arrière !)

Parfois, quand je lis pareils articles ou réflexions, j'ai presqu'envie de rester prof jusqu'au bout pour apporter concrètement ma pierre à l'édifice.