Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2018

20ans .

20 ans des enfants c'est 20 ans de Maman.

C'est donc aussi un peu l'anniversaire des parents non ?

Sentiment de nostalgie profonde mais pas déprimante.

Beaucoup de questions sur ce que j'ai réussi ou non en tant que maman.

Un vrai cap, les idées et les actions se détachent de celles des parents et cette réflexion n'est pas que liée aux événements sociaux actuels...Mes enfants semblent bien plus engagés et actifs que je ne l'ai été et que je ne le suis encore...Notre grande fille parisienne nous a fait tout un laïus écologique quand nous sommes allés l'installer et ne comprend pas que nous n'ayons toujours pas de compost et de potager dans notre jardin qui selon elle ne sert plus à rien sans les enfants qui courent dedans !!! Ceci est un exemple parmi d'autres, cela questionne...C'est de la discussion, pas du jugement de sa part. Quant aux gars, ouh là, cela se complique un peu...

Avoir 20 ans en 2018, cela réserve quoi pour la suite ?

Avoir 45 ans en 2018 et avoir envie de péter quelques vitrines de sa vie, cela réserve quoi pour la suite ?

Comme on dit, à chaque jour suffit sa peine et sa joie je rajouterais car au-delà des déceptions, des tristesses et des incompréhensions qui sont vécues dans la relation de parents/enfants, je souhaite garder les bons moments en tête, profiter des petits instants de joie et de complicité.

Je m'adapte.

Cette journée des 20 ans n'est pas celle que j'avais imaginée il y a 20 ans et alors ?

Il y a 20 ans, j'ai failli mourir et je suis bien contente que la Vie ait triomphé pour être spectatrice aimante de cette journée même à distance géographique et peut-être affective.

La pensée aimante plus forte que tout disait mon Amie.

Ecouter son silence ne permet pas toujours de vivre la vie qu'on imagine car la réalité n'est pas l'imagination mais ce qui est certain c'est qu'écouter son silence permet de se sentir mieux.

20 ans de maman, et maman éternellement.

Seule certitude de décembre 2018.

Bon anniversaire E.,L.,P. ( photo dans album étoiles filantes)

20/11/2018

Un autre périple.

Je viens rassurer celles et ceux qui penseraient que je ne suis pas rentrée d'Equateur !!!!

J'ai commencé un autre périple dont je ne pourrai pas poster d'aussi belles photos sur mon facebook....

Mais qui me dépayse totalement, me questionne, me stresse, me motive, m'enthousiasme, me paralyse...

J'enchaine les temps de formation, les temps à l'école, les temps aux scouts.

Finalement les trois sont liés mais mentalement passer de l'un à l'autre demande du mental et de la gestion de stress...Tiens cela tombe bien j'ai eu toute une matinée de formation sur le sujet...le stress et le sommeil....comment mieux gérer, mieux travailler avec soi et les autres...fort intéressant !

Ma seconde session de formation fut passionnante, nous avons terminé nos interventions sur la rédaction d'un projet associatif, eu nos 4 premières heures de comptabilité, un bonheur...il en reste 12 !

Nous avons également travaillé 4 heures sur le droit du travail et le droit social en lien avec le domaine associatif, super intéressant mais il a fallu s'accrocher.

Heureusement, les professeurs/intervenants sont vraiment captivants, pédagogues, c'est un régal ! Cela fait longtemps que je n'ai pas eu des cours aussi intéressants mais la contre partie c'est qu'ils sont exigeants pendant leurs cours en demande de participation / interaction et après les cours, en travail personnel.

J'ai eu mon premier rendez-vous de tutorat de mémoire et acté mon sujet ainsi que ma première séance de coaching du coup sur le thème de la reconversion professionnelle ouah ben il ne rigole pas le coach, il m'a donné du boulot très concret à faire pour la prochaine fois.

Après ben il a fallu retourner à l'école, auprès des élèves, raccrocher les wagons...assurer des réunions le soir pour la famille ou les scouts et enchainer avec un samedi complet de journée territoriale scoute où la mission n'est pas simple à mettre en place. Le we prochain c'est formation à Paris avec d'autres délégués territoriaux...

Du coup, quel autre périple !!!

Je viens de passer la journée à remettre en forme mes cours, à cogiter mais là je suis sur la page blanche...je dois rendre un plan de mémoire pour dans trois semaines...ouille ouille dans quoi me suis-je lancée ????

Je doute, je peste, je stresse, je me motive, je respire, je me détends, je tente toutes les stratégies possibles pour vivre au mieux ce périple des cinq prochains mois. ( soutenance le 29 avril)

Dans tout cela, je tente de préserver la famille et d'aller au-delà de mes inquiétudes concernant certains sujets et je sais que je délaisse beaucoup mes amis mais là, je ne sais plus du tout comment tout caser.

Un périple de découvertes mais qui vident moins l'esprit que le voyage en Equateur.

Notre formateur a commencé la formation avec cette phrase de Ghandi " Soyez vous-mêmes  le changement que vous voulez voir"....

Vaste périple en perspective....

02/11/2018

Quel périple !!!

Au matin de notre dernière journée en Équateur je me dis quel périple, que de découvertes sur ce pays, que de découvertes humaines dans le groupe et au fil de nos rencontres.

Je pense beaucoup à cette citation d'Andrée chedid, poétesse et grand-mère de M, " toi qui que tu sois tu m'es bien plus proche qu'etranger".

Je l'ai ressenti avec les personnes du groupe que j'ai appris à connaître et pour  certaines d'entre elles que j'ai vraiment appréciées... Et avec toutes les personnes croisées que ce soit la vraie rencontre avec notre guide et notre chauffeur ou les rencontres plus éphémères avec le personnel des hôtels, les locaux qui nous ont accueillis chez eux telles la famille amazonienne ou la famille équateurienne d'hier, les vendeurs des marchés etc etc... Quelle richesse ces rencontres au cœur de la découverte de paysages exceptionnels. 

Je me suis vue penser que même à l'autre bout du monde, malgré les vraies différences culturelles, on retrouve... Des épouvantails dans les champs, des gamins et ados qui jouent au foot dans les rues ou devant leurs maisons, des amoureux qui se becotent dans des parcs, des stations services qui vendent les mêmes trucs,des musiciens jouent dans les rues, des habitudes alimentaires très ancrées, des hôtels haut de gamme, de la saleté au bord des routes, des sites d'exception à visiter... 

Puis surtout, partout il y a des hommes et des femmes en quête du bonheur de vivre, en réflexion sur les choses de la vie et de la mort et ce fut merveilleux d'apprendre et de comprendre les légendes, les croyances, les philosophies des gens de ce pays depuis leurs ancêtres incas à maintenant.

Malgré les coutumes si différentes, tant de ressemblances nous relient les uns aux autres.

Ce périple, encore une fois, m'aura appris sur moi et les autres, à l'écoute de mon silence et de celui des sourires et regards croisés