Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2017

Revenue !

Déjà deux jours.

Je prends le temps de revenir.

Donc de ne pas faire les choses habituelles du quotidien de suite.

Revenue des vacances dans le sud mais rester un peu en vacances chez moi.

Avant de...reprendre...

Ce matin, je me dis qu'il faut que je bosse un peu/beaucoup pour l'école car là, rien n'est prêt pour ma semaine de rentrée...

D'autres petites listes personnelles ont repris aussi...

Bon revenue mais pas encore en action...

30/07/2017

Photos dévelopées.

A la veille de mon départ en vacances en famille dans le sud. ( par famille comprendre avec les aînés,mes parents, mon oncle et ma tante, ma petite louloute, mon mari et visite aux cousins du sud. Donc sans les grands...bon bref ce n'est pas le sujet car en plus je les ai vus en juillet c'était sympa mais pas de vacances ensemble car trop de périples de leurs côtés !)

Du coup....

Ces jours-ci, entre autres rangements, j'ai trié pas mal de photos sur mon ordi car je prépare plusieurs petits moments où j'ai besoin de faire développer des photos.

- Un superbe sous main pèle mêle de photos préférées pour ma petite louloute qui rentre à l'internat en septembre.

- Un chouette agenda personnalisé pour ma grande qui partira loin, loin loin durant quatre mois l'année prochaine, pareil je cherche ses photos préférées en essayant d'en récupérer de ses amis.

- une petite surprise photo pour la personne qui prend ma relève du groupe scout

- des photos amicales pour ma soirée d'anniversaire du 23 septembre prochain

- des idées pour les agendas des papys/mamys à Noël !!!!

Alors oui, moi qui suis déjà d'un tempérament nostalgique, cela me met à l'épreuve du coeur.

Pourtant, même si l'émotion monte, je souris beaucoup beaucoup en regardant toutes ces photos et tous ces chouettes moments de vie.

Certes, j'aime regarder le passé mais c'est parce que cela me donne de la force pour vivre le présent et envisager l'avenir car je reste persuadée que ces photos toutes développées dans mon coeur me portent dans les moments plus difficiles de la vie.

Avec toujours cette phrase vécue et redite si souvent après les bons moments scouts, " Ne pleure pas parce que c'est fini mais souris parce que c'est arrivé !"

Quand je contemple tout ce qui est arrivé dans ma vie familiale, amicale et sociale, je ne peux que sourire !

Je développe toutes les photos dans mon coeur à défaut de les développer sur papier glacé.

Je compte bien faire des photos dans les jours à venir, des clichés très communs, en famille, à la mer, dans le quotidien des vacances mais je sais qu'en plus d'être gravées dans mon coeur, un jour je les regarderai avec attendrissement et joie !Et peut-être d'autres les regarderont aussi de cette façon-là.

Les photos ne figent pas les choses, elles font vivre pour longtemps les belles rencontres et les bons moments.

A bientôt pour des photos verbales de Pascalinette !!!!

23/07/2017

L'envers des décors.

Beaucoup de décors ont des envers qu'on ne connait pas.

Ceux des théâtres et des salles de spectacles, ils dorment dans les coulisses mais ceux du quotidien, ils s'activent dans les vies.

Hier en rencontrant notre cousin qui travaille depuis début juin au drive du Leclerc, on prend de ses nouvelles car quand on a fêté son Bts il y a un mois, il nous parlait de la difficulté de ce job d'été, avec ses 15 à 20 kms effectués par jour pour la mise en rayon et en caddies des clients, la pression de la hiérarchie pour aller toujours plus vite, le peu d'égard humain vis à vis du personnel. Hier soir, on lui demande si ses mollets vont bien, aller plus qu'une semaine mon gars ! Et là il nous raconte qu'il a été convoqué le matin même dans le bureau parce que soi disant il n'est pas assez productif ( mais en fait tout le monde est convoqué et encore plus les étudiants à presser comme des citrons), qu'on va appeler son père ( ouh là, à 20 ans....la super menace !) mais bon comme il dit plus qu'une semaine et deux smics sur mon compte bancaire ! Mais il nous raconte qu'il a vraiment de la peine ( oui de la peine) quand il voit sa collègue de 50 ans, ouvrière dans la boite depuis plus de 20 ans, devoir quémander une petite pause pipi alors qu'elle fait très bien le job....pour son smic au bout du mois.

Je l'ai trouvé touchant le cousin de 20 ans...à nous parler de cet envers du décor du Drive qui permet aux autres de gagner du temps. ( Tiens encore une histoire de temps !!!)

Et je me disais que finalement ces petits pieds qui courent et font des kilomètres tous les jours en subissant une pression invisible de l'extérieur pour gagner leur smic à la fin du mois et ben, ne sont-ils pas aussi méritants que moi qui ai fait plus d'études qu'eux et qui gagne bien plus qu'eux ?

Oui je sais, cela fait un peu communiste comme discours...pourquoi autant de différences de salaires entre les gens ? Qu'est ce que le mérite ? ( sujet tellement au coeur de l'éducation nationale en ce moment avec les fameux 87000 bacheliers sans affectation...)Pourquoi tant d'écarts dans les salaires ? est-ce que le niveau d'études justifie tout ?

Bon je peux quand même me permettre cet article de réflexion de pacotille ( je ne me sens jamais légitime de parler de sujets de société qui touche aux salaires, à certaines conditions de travail moi qui me sens privilégiée sans avoir rien volé ou démérité...tiens le fameux mérite !) car je ne fais jamais de drive. Je n'en ai jamais fait un seul de ma vie même quand je fus tentée par une rapidité de courses.

Cela ne me fait pas penser que toutes les personnes qui en font sont d'horribles méchants !!!!

Je me dis qu'on devrait oeuvrer pour que les personnes qui travaillent dans ces conditions aient de meilleures conditions tout comme les salaires des animateurs de centre de loisirs par exemple ! ( mon fils me disait " et si les gens savaient qu'on touche 27 à 30€ de la journée de 10heures, est-ce que cela les sensibiliserait ???)

Ce sont des envers de décors parmi d'autres, ceux qui me touchent ces temps-ci mais j'ai bien conscience que d'autres décors ont des envers sur des vies humaines que je ne connais pas.

En tout cas, hier soir, j'avais 5 jeunes autour de moi ( mes 3 grands, le cousin et sa copine) dont le leitmotiv était "il faut boycotter les drive!".

J'aime le jeunesse et  ses considérations radicales comme celles-ci même si je peux m'empêcher de leur dire que ce n'est pas si simple, qu'on ne peut pas juger ceux qui font des drive ( tout comme notre discussion sur l'entrée à l'université qui suscite débat dans la famille !!).

Mais quand même, je continue à penser que de petites actions permettent des avancées et donc vu que je n'ai jamais fait de drive de ma vie et que je m'en porte très bien, c'est décidé, je vais tenter de rester en accord avec moi-même et ne pas accentuer cet envers du décor.

Ah oui me direz-vous mais ces gens qui bossent dans ce décor ils préfèrent sans doute cela au chômage ???? Oui c'est vrai...et donc si tu ne vas pas au drive, ils n'ont plus de boulot....

Brrrrouhhhh, je n'aime pas cet enchainement de réflexion.

Aller, je reste fidèle à moi et mes jeunes.

Pas de drive.

La petite goutte d'eau qu'on peut apporter, moi j'y crois encore.