Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2018

Réflexions à 15 jours de la fin de l'école.

C'est comme les saisons, cela revient chaque année.

A la différence des saisons qui nous réservent leur lot de surprises, parfois un mois de juin pluvieux, frais, parfois sec et chaud, parfois les deux, et bien la fin d'une année scolaire ressemble toujours à la même chose à savoir :

- des élèves très fatigués et énervés

- trois dernières semaines où il faut travailler et en même temps s'adapter à cet état de fait de nos élèves

- des enseignants fatigués et donc parfois énervés ou alors au contraire ressemblant à de grosses larves ce qui entretient la difficulté de gérer les élèves en classe qui sentent bien la baisse de motivation de l'adulte !

- des évaluations à terminer, corriger et des bulletins à remplir avec toutes nos petites compétences chéries à cocher ! Moi aussi cette année, je m'y colle un peu plus en faisant un petit bulletin spécial pour la journée que je passe dans chaque classe. ( je viens d'ailleurs de me lever très tôt pour terminer celui de mon école du vendredi)

- des tas de choses à ranger et un bureau et des étagères à la maison qui débordent ! J'ai tellement hâte de ne plus avoir d'élèves et de tout bien trier, ranger, jeter, classer !

- des corrections qui continuent car même si on ralentit le rythme, moi perso, le cahier du jour reste bien actif et très honnêtement, les corrections me sortent par les yeux !

- de la chaleur dans les bâtiments à supporter, jambes lourdes, transpiration, franchement, c'est bien qu'il fasse beau pour les récrés prolongées mais en classe c'est vite insupportable

- des jours qui se comptent avec les élèves très pénibles

- des projets à remettre en route ! Et si, si, si.....ça cogite même très dur dans mes écoles car celles du lundi et du vendredis se lancent dans une méthode de maths innovante avec travaux de groupe, ateliers et il y a plein de matos à préparer alors on s'y colle ! Et puis il y a les projets musique/chorale....tout se dessine....le lundi ce sera le thème du cirque, le jeudi celui de la solidarité, le vendredi celui des contes et littérature....et du coup, je vous le mets dans le mille...alors que je n'ai pas encore terminé ma tournée de cette année, je suis déjà en train de chercher des chants pour les thèmes à venir....

- des attentes de décisions...et oui on n'est pas pressé à l'éducation nationale et donc je ne sais toujours pas ce qu'il adviendra de moi le mardi....verdit normalement le 3 juillet, croisons les doigts pour que l'arrangement proposé de faire un autre temps partiel dans l'école du jeudi soit accepté, sinon je suis bonne pour aller me présenter dans une autre école début juillet !

- des heures qui semblent parfois interminables véritablement.

 

Hier soir, c'était ma tournée dans l'école du mardi, celle où la directrice ne veut plus de moi ! Le spectacle était super réussi, en plus dans des locaux superbes, une grande salle des fêtes avec scène. Beaucoup de parents sont venus féliciter le travail dont une maman que je connais bien car ancienne conseillère pédagogique et désormais future inspectrice, elle était époustouflée mais comme je lui ai dit, cela ne me permet toujours pas d'avoir un poste à profil chorale/musique....notre ministre prône la chorale et nous recevons des tas de liens internet pour nous former et avoir des banques de données mais quand comprendra-t-il que c'est de la formation sur le terrain avec des vrais gens dont on a besoin ?

Cet après-midi, direction l'école du lundi pour refaire 4 chants du spectacle de février sur la petite scène dehors.

Et vendredi prochain, fête de l'école du vendredi. Nous avons répété hier, c'était assez déprimant car ce spectacle a lieu en extérieur en plein soleil et ne permet pas de valoriser tout le travail fait durant l'année. Nous avons appris des chants très difficiles....et le rendu n'est pas top à cause des conditions pas terribles. J'essaie de décider l'équipe de faire une soirée spéciale chorale en intérieur l'an prochain mais....

Voilà donc à quoi ressemble une fin d'année scolaire, toujours pareil en fait ! ( et j'en ai oublié je pense)

Bien sûr à cela s'ajoutent des WE supers chargés en invitations familiales et autres ( et oui tonton marluche fête ses 70 ans, les scouts reprennent du service pour que notre nouvelle mission de l'an prochain se prépare, les galas de danse et de musique s'enchainent) et au milieu de tout cela, on déménage notre fille lyonnaise qui part faire sa troisième année en alternance à Paris et donc ce 29 juin gros vidage d'appart, état des lieux etc. Et nos gars aussi déménagent pour se mettre en coloc ensemble. L'un lâche son appart là cette semaine et donc ses cartons et petits meubles occupent notre sous-sol ( avant d'être bien occupé par les meubles de la grande fille qui elle n'a pas encore son logement sur Paris) L'autre gars déménage fin juillet et là pas de transit chez nous car cela repart direct dans le nouvel appart qu'ils auront au 25 juillet ! Et bien sûr, il y aura bientôt des nouvelles de la famille d'accueil pour la petite danseuse qui part à Chalon et donc du temps à y consacrer mais cela va se faire.

Vivement quand même la fin de l'école pour prendre le temps de faire tout ce qu'il y a à faire sans trop courir et surtout sans se sentir fatiguée en permanence. Je sais que dès que j'aurai eu une semaine à me lever moins tôt, je serai opérationnelle !

Bien sûr, dans ma liste, j'ai oublié les traditionnelles sorties de fin d'année...je m'y colle le jeudi 5 juillet et le vendredi 6, au moins le temps passera plus vite ces deux jours !!!!

 

 

16/06/2018

En tournée.

Me voilà en tournée des fêtes d'école ! Et donc aussi dans le flot des répétitions car pour tout bon spectacle, il se doit de répéter !

Cette année, je fais les quatre fêtes de mes quatre écoles.

Hier soir, début de la tournée dans mon école du jeudi...thème du cinéma, j'ai géré toute la partie chants des élèves du CP au CM2, les enseignants ont inventé des danses en lien avec le thème. C'est le genre de spectacle que je n'affectionne pas particulièrement en mode dehors, sans scène, et donc acoustique zéro, parents qui discutent, aléas de la météo....J'avais réussi à convaincre les collègues de faire monter les élèves debout sur des bancs pour qu'on les voit mieux, ce fut très réussi ! Les parents ont été époustouflants de silence ( ah quand on présente de la qualité !!!) et un coup de vent a fait tomber nos deux panneaux de décos avec mes Charlie Chaplin mais le ciel noir ne s'est pas transformé en orage !

Mais surtout, il faut bien le dire, ce fut vraiment génial : les élèves ont très très bien chanté, ont bien fait leur rôle d'intermède parlé, d'aide aux déplacements des bancs ( confiés à mes CM2 d'enfer), le public fut très à l'écoute ! Et Sandrine, l'AVS de mon M. autiste avait préparé une surprise avec les élèves de CE2, CM1,CM2 en écrivant une chanson de remerciement aux enseignants chantés par ces élèves-là ! Franchement, c'était top car les paroles si bien adaptées à ce vécu de l'année, les élèves à fond dans la surprise et moi quand même assez émue par eux et surtout pas Sandrine qui a voulu me faire plaisir en particulier car elle sait comme j'ai souffert le jeudi cette année.

A la fin, les parents faisaient la queue pour venir me parler et me féliciter ( je vous rassure, à chaque fois je leur dis de bien féliciter leur enfant à qui j'ai demandé tant d'efforts en séance de chorale !), me dire que c'était d'une très grande qualité, que les chants étaient supers, qu'ils avaient été émus et voilà que s'approche la mère de mon M, cas psy, celle qui m'avait fait sa mémorable crise, et elle me dit " madame C. , c'était vraiment super votre chorale", je lui réponds " merci et M a bien chanté !" ( c'est impressionnant comme ce M a su bien se tenir, comme me dit mon AVS, il faut le voir pour y croire...quand tu penses à son insolence quotidienne mais bon au moins il n'a pas pourri le spectacle et embêté les autres élèves !) Le maire et sa femme ont tenu comme ils disent à venir me parler en personne, alors là, j'ai eu la pommade double dose ! Et même que le maire m'a dit " oui monsieur T, le directeur m'a parlé que vous aimeriez une salle de la mairie pour répéter à cause de l'ouverture de classe qui reprend la salle vide de l'école, bien sûr, vous pouvez compter que c'est d'ores et déjà oui, nous verrons les modalités à la rentrée mais vraiment comment ne pas vous encourager, c'était tellement bien, quel travail !"

Ah là là.....

Deuxième date vendredi soir prochain dans l'école du mardi....en salle et avec une belle scène, thème du cinéma, mais hélas avec une ambiance pas très sympathique vu mes relations avec ma directrice. ( aucun mot échangé mardi dernier)

Troisième date samedi prochain dans mon école du lundi. Là, comme nous avons fait le grand projet en février, nous ne faisons que des extraits de la chorale cinéma et les enseignants ont préparé des danses.

Quatrième date le vendredi suivant dans mon école du vendredi, thème des périodes historiques, grand spectacle de chants et de danses à l'extérieur, sans scène, avec des supers collègues.

Entre toutes ces dates de tournée, il y a des répétitions générales à gogo, vous savez celles où on s'agace, où on voit ce qui ne va pas, où on ressort lessivé !!!!!

Le plus chouette dans tout cela, c'est vraiment de voir à quel point les élèves prennent plaisir à chanter et à offrir un travail de qualité !

Cohésion de groupe à fond car la grande majorité des chants sont chantés par l'ensemble des élèves du CP au CM2 et si c'est possible et cela renforce vraiment le sentiment d'intégration à un groupe.

Les cycle 3 chantent toujours 2 à 3 chants plus difficiles pour les valoriser bien sûr et ils adorent ! Hier, le tourbillon de la vie et Vois sur ton chemin furent exceptionnels !

Dire qu'au début de l'apprentissage, ils ont le sentiment que jamais ils ne sauront les paroles par coeur, que jamais ils n'auront toute la mélodie, que jamais ils ne retiendront tout et en fait, le travail vraiment fait des miracles ! ( j'aimerais en faire autant en maths et français...)

Dans cette tournée, il y a les off et les coulisses que je vous raconterai ( un mail de l'inspecteur qui ne veut pas se mouiller pour que ma 4ème journée de décharge que je ne ferai plus dans l'école du mardi se fasse en complément d'une collègue à 75% dans mon école du jeudi....mon absence de réponse des Pep, mon choix de ne pas postuler au secours catholique sur le poste vacant, la vie de famille bien intense ces temps-ci)

Mais dans les off, il y a aussi les corrections, les préparations qui continuent car je rappelle que nous avons en face de nous 6 heures par jour des élèves jusqu'au 6 juillet et que malgré des récrés rallongées, il est absolument impossible de ne pas préparer, corriger travailler en classe ! Oui il reste trois semaines d'école et Non, on ne passe pas trois semaines à faire de la garderie, tous les ans il faut le répéter c'est vraiment fatigant.

Je préfère penser à ma tournée et mettre en place mes partitions !!!!

10/06/2018

Accalmie.

Et si je vivais ces temps-ci comme le ciel qui nous propose tantôt grondements et pluies diluviennes, tantôt grand ciel bleu et soleil ????

Je passe les grondements, je me concentre sur les accalmies.

Le fiston va entamer sa quatrième semaine, il fait la tronche mais quelques discussions correctes animent nos repas et il va terminer ce travail dans le quel il était engagé, accalmie dans les disputes malgré de fortes incompréhensions persistantes.

La directrice du mardi ne me cause que de façon distante et mécanique, moi aussi, on va dire que c'est l'accalmie même si ce n'est pas le grand ciel bleu ! Nous avons finalement fait un courrier ne parlant pas de nos désaccords ( même si son courrier à elle à son inspectrice avait fait bien des dégâts) mais évoquant une demande de modification de couplage de décharges de direction car l'école du mardi est la seule qui n'appartient pas à la circonscription des trois autres.

A cela, j'ai ajouté un courrier demandant si ma quatrième journée ne pouvait pas se faire en décharge d'une collègue nouvellement nommée dans mon école du jeudi et qui exerce à 75%. Ainsi, je ferai la décharge du directeur + celle de la collègue et serai à mi-temps dans l'école. Vous pensez que je suis folle...à mi-temps dans l'école du jeudi ???????????

J'explique : déjà nos maudits CM2 se barrent....ensuite, je préfèrerai être dans une école que je connais déjà, avec des élèves avec qui j'ai déjà mis en place des choses plutôt que de tout recommencer ailleurs. Mes collègues souhaitent que je poursuive le projet chorale alors....Pas dit que ma requête soit acceptée, on sait comme le bien être des salariés n'est pas le souci principal de notre hiérarchie mais bon j'aurai essayé.

Car oui....suite à mon refus de congé formation, l'absence de nouvelles de ma candidatures aux Pep, une vraie déception s'empare de moi et se double d'un manque d'enthousiasme dans le projet de reconversion.

Je crois que j'ai besoin d'une pause sur le sujet surtout à cette période où mes directeurs n'arrêtent pas de me solliciter pour ce que je souhaite faire l'an prochain dans leur classe ainsi que le choix de matériel, de méthodes, de projets...je ne parviens pas à mettre ma pensée et mon énergie au service de tout !

Accalmie avec mes filles, la petite se décide à aller à Chalon et donc on se lance dans son accompagnement de ce nouveau projet, la grande a trouvé son alternance à Paris dans une entreprise qui lui convient donc on se prépare à l'accompagner aussi dans sa nouvelle vie après le déménagement Lyonnais de la fin du mois de juin.

Pas d'accalmie dans la fatigue mais je gère au mieux en m'accordant des petits temps de sieste dès que possible.

Mardi soir prochain, coin de ciel bleu avec le spectacle de danse auquel je participe avec joie !

Des accalmies musicales : chorale de la petite vendredi soir, audition piano samedi prochain et concert des garçons.

Ces moments musicaux sont vraiment des bouffées poétiques d'oxygène, quelle chance de les avoir.

La semaine s'annonce encore orageuse dans le ciel, je pense qu'elle le sera aussi un peu dans la vie mais espérons que les temps d'accalmie domineront ceux des grondements et des éclairs !