24/01/2013

R....air Revenu !

HieR soiR, je terminais avec mon envie de Rien....

Ouf, je me Réveille avec des envies d'autres èRes.....

Il faut diRe que le passage par mon aiRe favorite du moment à savoir ma chambre m'a permise de bien Renouveler pour mon aiR mental.  ( article futur sur ce lieu de vie , ma chambre, heu notre chambre..., que j'adore )

Petit Record du début de journée qui me met de bonne humeur, Réussir ses courses en 1heure trente dans mon supermarché pRéféRé et donc Rencontrer des vRais gens et faire de vRais souRiRes, Ranger tout cela et Rester motivée pour Ramer dans une direction donnée par moi-même et donc Réagir face au syndrome Rien de Rien de Rien.

Pour me Requinquer et me Regonfler à bloc et ne pas déRoger de mon pRogRamme de la jouRnée, j'ai bien sûR aRboRé la tenue adaptée ! Collant Rose, col Roulé Rose, Robe Rose et noiRe, sans oublier les petites fleuRs Rose dans les cheveux....histoiRe qu'au Rectorat ( Rendez-vous pas encoRe Repoussé...), on me voit bien comme une illuminée  Réfléchie ( ....) Rageusement motivée et non comme la pRof RabougRie et Ratatinée !!!!

Bien sûR, ce jouR, j'aurai des pensées et de la transmission d'éneRgie positive à mes deux enfants qui passent leur pRemier oRal avec leur soutenance de Rapport de leur stage en entRepRise de troisième....ce matin, stRess et Rigolade Redoublaient...

Et diRe qu'hieR soiR, je n'avais envie de Rien pour de vRai....

Je RespiRe un autre aiR, je me Réjouis de cette jouRnée même si elle est chaRgée....

Honnêtement, je ne peux pas cRoiRe qu'il n'y ait aucun Rapport entre mon envie de RespiRer, d'agiR et de Rêver et le fait que je ne mette pas les pieds à l'école ce jouR.....

 

EDIT du soir....EspoiRRRRRRR !

Je ne vais être trop longue mais je passe quand même sur mon blog pour écrire afin de m'en souvenir que ce rendez-vous au rectorat s'est très bien passé. Cette fois, je sens vraiment que j'ai franchi une étape en osant dire officiellement à une personne de mon administration que j'aimerais changer de métier. J'ai parlé un quart d'heure, puis j'ai beaucoup écouté, pendant environ 45 minutes, bien sûr en posant des questions quand cela était utile. Pour celles et ceux que cela intéresserait, ( au cas où d'autres veuillent entreprendre cette démarche), j'ai été reçue par une conseillère en mobilité carrière, poste qui n'existe que depuis 5 ans dans notre académie. Je n'ai ressenti aucun jugement et même une écoute bienveillante et des conseils bien utiles et bien ciblés. A priori, il faut compter deux années pour mettre en place le projet et le réussir....mais cela, je n'en doutais pas car oui, pour elle, il ne faut surtout pas démissionner, au pire, prendre une disponibilité mais à ce moment, son service ne peut plus intervenir. Ce service n'aide que les enseignants en fonction qui en parrallèle cherchent à être détachés sur un autre poste de fonctionnaire. C'est un peu compliqué à expliquer en quelques lignes et bien sûr j'y reviendrai au fur et à mesure de ma démarche et de ma réflexion.

Pour le moment, j'ai du travail puisque je dois formuler par écrit toutes mes compétences acquises durant l'exercice de mon métier de professeur des écoles. Elle m'a expliqué comment m' y prendre....car un prof croit souvent qu'il ne sait rien faire alors que tout ce qu'il fait demande une quantité de compétences très nombreuses et variées et surtout que ces compétences sont transférables dans un autre métier....bref, c'est toute une démarche psychologique de " je suis capable de faire cela devant mes élèves et surtout en dehors " ( car oui, elle a beaucoup insisité sur ce qu'un enseignant doit être capable de faire quand il n'est pas devant ses élèves pour monter un projet, préparer un cours, préparer un voyage scolaire) et donc je suis capable de le faire dans une autre situation même si ce n'est pas de l'enseignement.

Alors, espoir...car je vois bien que si je m'investis, quelque chose peut sortir de tout cela.

Ma crainte est cet investissement bien sûr car elle m'a parlé de formations les mercredis, de possibilité de stage découverte de métiers administratifs sur mes jours de repos ou mes congés. On n'a rien sans rien c'est certain.

Mais j'ai quatre enfants. Et jusqu'à présent, j'ai toujours fait le choix de mettre entre parenthèse mes vrais désirs professionnels ( car je rêverais d'avoir ma classe à temps plein ) pour trouver un bon équilibre dans le temps consacré aux enfants. Et même si mes enfants ne sont plus des petits, nous sommes dans une période où je ne peux pas me permettre de trop lâcher, ils ont besoin de la présence d'un adulte même si les relations sont parfois conflictuelles.

Je vais donc laisser décanter tout cela, regarder les sites internet que la conseillère m'a indiqués pour m'aiguiller et tenter de rédiger le papier demandé pour dans deux mois. ( elle propose mars...) Bien sûr, je pourrais passer des soirées et des débuts de nuit à potasser tout cela...( c'est très long, je dois lister toutes les compétences mise en place dans tous mes projets réalisés depuis que j'enseigne) mais je dois garder à l'esprit que je veux rester jusqu'au bout une enseignante sérieuse, motivée et dynamique et que pour cela, j'ai besoin de sommeil réparateur. Je dois garder à l'esprit aussi que ma famille est ma priorité et que je dois continuer à lui consacrer le temps nécessaire. C'est vrai que tout mener de front me semble difficile mais la conseillère m'a dit de lui envoyer autant de mails que je le voulais, autant de questions que je le voulais et que si je me fixe un objectif dans le temps, elle m'aidera à le réaliser.

En tout cas, bizarrement, maintenant que je suis entré dans ce bureau ( jusqu'au dernier moment je me suis dit " t'y vas, t'y vas pas...."), que j'ai exprimé des choses très personnelles, cela m'a fait un bien fou et je ressens moins l'urgence....je dirais même que je me dis que je vais faire les choses dans le bon ordre et que si cela ne donne rien alors là, je penserai à quitter la fonction publique de façon plus générale.

Je dois réussir à mener ce projet et en même temps à profiter de la vie merveilleuse que j'ai construite jusqu'alors...

Je veux penser aussi aux futilités de la vie, aux vacances prochaines.

Merci à celles et ceux qui suivront mes pérégrinations...mes désespoirs relatifs et mes espoirs relatifs aussi.

Commentaires

Chère Pascalinette, je vois que tu avances dans tes recherches , dans ta volonté de changement...Gardes en tête que tu es une excellente enseignante , toujours pleine de dynamisme et de projets...Effectivement cela te ronge, te prend du temps, de l'énergie ...mais penses-tu que tu serais capable de faire autrement? Te connaissant, j'en doute!
La difficulté c'est de parvenir à un équilibre personnel et professionel.... sois assurée d'une chose, tu es volontaire, agréable, charmante, positive mais aussi débordée comme beaucoup de maman active. Une véritable desperate housewife! Ce rendez-vous au rectorat est positif ...Alors Rêve, Requinque-toi...amicalement

Écrit par : Jeune quadra | 24/01/2013

Ah elle est gentille mon amie qui vient de passer la quarantaine....Je peux utiliser tous tes termes pour mes prochains CV ?????Quand même, tu te rends compte, je suis la même que sur les bancs du lycée...moi qui déjà ne supportais pas ce qui semblait ou était injuste, moi qui déjà n'hésitais pas à défendre mon point de vue ( et je t'ai saoulée plus d'une fois !!!), moi qui déjà écrivais sur des cahiers des lignes et des lignes en prose ou en vers et donc je m'en posais déjà des questions car j'ai toujours voulu être heureuse et trouver les chemins d'y parvenir. Nous en avons fait et refait des vies et des projets....tout ça pour terminer toutes les deux instits ahahahah !!!!!! Qui l'eut crû ?????

Tout cela pour te dire que toi aussi tu excèles dans tout ce que tu dis de moi et en plus, tu es directrice, je m'incline ma chère.... !

Écrit par : pascalinette | 25/01/2013

Oui, oui, on a plus de "compétences" que ce que l'on croit, je m'en suis rendu compte en écrivant diverses lettres de motivation au cours de mes recherches d'emploi. Bon cheminement, la route peut être longue, mais elle est enrichissante à coup sûr !

Écrit par : chenille | 25/01/2013

Les commentaires sont fermés.