Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2018

Accalmie.

Et si je vivais ces temps-ci comme le ciel qui nous propose tantôt grondements et pluies diluviennes, tantôt grand ciel bleu et soleil ????

Je passe les grondements, je me concentre sur les accalmies.

Le fiston va entamer sa quatrième semaine, il fait la tronche mais quelques discussions correctes animent nos repas et il va terminer ce travail dans le quel il était engagé, accalmie dans les disputes malgré de fortes incompréhensions persistantes.

La directrice du mardi ne me cause que de façon distante et mécanique, moi aussi, on va dire que c'est l'accalmie même si ce n'est pas le grand ciel bleu ! Nous avons finalement fait un courrier ne parlant pas de nos désaccords ( même si son courrier à elle à son inspectrice avait fait bien des dégâts) mais évoquant une demande de modification de couplage de décharges de direction car l'école du mardi est la seule qui n'appartient pas à la circonscription des trois autres.

A cela, j'ai ajouté un courrier demandant si ma quatrième journée ne pouvait pas se faire en décharge d'une collègue nouvellement nommée dans mon école du jeudi et qui exerce à 75%. Ainsi, je ferai la décharge du directeur + celle de la collègue et serai à mi-temps dans l'école. Vous pensez que je suis folle...à mi-temps dans l'école du jeudi ???????????

J'explique : déjà nos maudits CM2 se barrent....ensuite, je préfèrerai être dans une école que je connais déjà, avec des élèves avec qui j'ai déjà mis en place des choses plutôt que de tout recommencer ailleurs. Mes collègues souhaitent que je poursuive le projet chorale alors....Pas dit que ma requête soit acceptée, on sait comme le bien être des salariés n'est pas le souci principal de notre hiérarchie mais bon j'aurai essayé.

Car oui....suite à mon refus de congé formation, l'absence de nouvelles de ma candidatures aux Pep, une vraie déception s'empare de moi et se double d'un manque d'enthousiasme dans le projet de reconversion.

Je crois que j'ai besoin d'une pause sur le sujet surtout à cette période où mes directeurs n'arrêtent pas de me solliciter pour ce que je souhaite faire l'an prochain dans leur classe ainsi que le choix de matériel, de méthodes, de projets...je ne parviens pas à mettre ma pensée et mon énergie au service de tout !

Accalmie avec mes filles, la petite se décide à aller à Chalon et donc on se lance dans son accompagnement de ce nouveau projet, la grande a trouvé son alternance à Paris dans une entreprise qui lui convient donc on se prépare à l'accompagner aussi dans sa nouvelle vie après le déménagement Lyonnais de la fin du mois de juin.

Pas d'accalmie dans la fatigue mais je gère au mieux en m'accordant des petits temps de sieste dès que possible.

Mardi soir prochain, coin de ciel bleu avec le spectacle de danse auquel je participe avec joie !

Des accalmies musicales : chorale de la petite vendredi soir, audition piano samedi prochain et concert des garçons.

Ces moments musicaux sont vraiment des bouffées poétiques d'oxygène, quelle chance de les avoir.

La semaine s'annonce encore orageuse dans le ciel, je pense qu'elle le sera aussi un peu dans la vie mais espérons que les temps d'accalmie domineront ceux des grondements et des éclairs !

Écrire un commentaire