Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2018

Il lui arrive quoi au ministre ?????? + ajout

D'abord, il détricote la réforme des 4 jours et demi par un magnifique élan de démagogie en faisant plaisir aux parents majoritairement pour les 4 jours, aux maires des communes qui ne voient que les dépenses et occupations des locaux, aux professeurs des écoles un peu paresseux d'aller enseigner le mercredi matin ! Les professeurs des écoles qui croient véritablement au bénéfice des 4 jours et demi ( pédagogiquement je ne rencontre quasiment aucun prof des écoles d'élémentaire ne pas affirmer que 5 matinées et des journées plus courtes c'est beaucoup mieux !)n'ont plus le courage de se faire entendre....de se battre dans les conseils d'école où les mairies ont tout plié d'avance. Aucun débat n'a été fait en terme de bienfait pédagogique pour prendre la décision de la suppression des 4 jours et demi.

Au collège, notre ministre, idem, ne prend pas le temps de laisser la paroles aux profs qui avaient fait le choix de faire vivre au mieux la réforme du collège, les EPI et le reste. Non, monsieur le ministre est le grand décideur, il fait croire que cette réforme a aboli le latin et le grec et hop, il oblige les collèges à revenir à ce qui se passait avant la réforme.

Et alors le pompon c'est la réforme du bac !!!!

J'en reviens au latin et au grec....soi disant que Najat avait tout détruit et là....plus d'option au bac !!!! Je rêve ! Donc plus d'épreuve de langues anciennes pour les épreuves de bac....et c'est comme cela qu'on réhabilite le latin et le grec !!!

Mais bon regardons de plus près les injonctions de notre ministre car là encore, aucune concertation avec des gens de terrain, aucune prise en compte de propositions faites par des enseignants de lycée qui sont tous les jours devant des élèves, non, notre ministre sait tout sur tout, il est quand même drôlement fort, on devrait lui attribuer une classe non ????

Donc....

40% en contrôle continu....avec prise en compte des notes de première et de terminale des bulletins et bacs blancs. ( qui les dits bacs blancs ne seront pas a priori nationaux) donc inégalité accrue entre établissements. L'anonymat est vraiment important dans la notation du bac, ce n'est plus à prouver. Quand tu as un prof qui a une moyenne de classe de 8 ou moins et qui ne se remet pas en cause et bien dommage pour ceux qui tomberont dans sa classe....et puis on sait très bien que cela va classer encore plus les établissements puisqu'on dira que c'était plus facile là, d'un meilleur niveau là...bref moi le contrôle continu je n'y crois pas et je ne vois pas en quoi cela muscle le bac ( objectif du ministre : muscler le bac et faire des économies dans son organisation et sinon le bien être des élèves c'est quand qu'on s'en préoccupe ???). Par contre, cela va bien stresser les élèves pendant les deux années.

4 écrits et un grand oral, l'oral de la maturité passé dans la classe qui s'appellera la classe de la maturité et non plus classe de terminale ! Je rigole de suite ou j'attends pour parler de maturité.

En première écrit et oral de français.

En classe de maturité, 2 écrits dans des matières dites de spécialités ( physique, maths, hist-géo, économie), 1 écrit de philo et le grand oral de la maturité !

Oui donc plus de passage d'options, exit la musique,la danse, la natation, le sport sera en contrôle continu

( il l'était déjà pas mal) mais plus en option, le latin, le grec, le théâtre....

C'est censé nous rassurer de ne concentrer l'examen que sur des matières scolaires et élitistes ????

Un grand oral, pourquoi pas mais quelles seront les conditions d'entrainement et d'encadrement de cette épreuve car avec des classes de 35 à 38 élèves, difficile d'individualiser la préparation d'un tel challenge !!!!

Quid des classes à horaires aménagées musique, danse ou autre ?????

Ah oui et bien sûr les couples de spécialités seront imposés donc par exemple : mats/physique, hist-géo/ses, lettres et langues / lettres et arts etc...

C'est bien connu que les scientifiques sont des incultes n'y connaissant rien à l'art et que des littéraires ne pourraient pas avoir envie de faire lettres et une matière scientifique ????????????

C'est désolant ce sectarisme, ce rétrécissement des propositions.

Et les matières de spécialités seront passées au retour des vacances de printemps donc il faudra d'une, bosser ces deux matières en 8 mois et non 10, il faudra attendre que la 3ème zone soit rentrée de vacances car il faudra bien que les épreuves aient lieu le même jour avec les mêmes sujets et donc cela veut dire qu'au 15 mai,les deux matières de spécialité passées, il n'y a plus cours après dans ces matières....( qui en voudrait à nos élèves de ne plus être motivés une fois les épreuves passées ????) Et ben, dire que le ministre voulait en finir avec ces lycéens qui n'ont plus cours dès le 15 juin, c'est mal parti....

Mais il lui arrive quoi au ministre ? Il veut se montrer super puissanten montrant que c'est lui qui décide ?

Et donc la classe de terminale s'appellera classe de la maturité...vaste programme.

Il veut que cela soit une classe passerelle avec les études supérieures en soi c'est une belle idée mais alors il va falloir changer pas mal de choses du côté des études supérieures...

Et bien moi quand je lis tout cela, je me dis que vraiment je ne me reconnais pas dans ce système et surtout je suis inquiète sur le plan purement personnel puisque ma dernière fille aura le bac réformé. Moi qui me disais que j'étais bien rodée après 3 bacs des aînés...j'ai pas fini de me mettre au goût du jour.

Je précise que je ne suis pas contre les réformes et les initiatives de changement mais j'admets que je suis très très sceptique sur les propositions annoncées.

Qui vivra verra.

D'ici là préparons-nous à prendre de la maturité pour notre grand oral de la classe de la maturité !

Ajout après relecture d'autres articles sur le projet:

- a priori les bacs blancs seront nationaux et corrigés anonymement par les profs du lycée...

- qui va faire passer le grand oral ? Des profs qui connaissent les élèves ????Besoin d'un vrai anonymat.

- le bac blanc n'est-il pas sensé servir à s'entrainer et à prendre en compte ses erreurs pour progresser ? Là, ce sera déjà une évaluation comptant donc dans les 40%du contrôle continu.

- quid de cette nouvelle matière ? des nouveaux profs pour l'enseigner ? des profs formés ?????

L'année de la terminale heu pardon de la  maturité devient une année de supérieur avant l'heure...les élèves vont choisir dès la classe de première deux spécialités qu'ils ne pourront plus changer...on continue d'enfermer dans des cases, espérons que le supérieur donnera la même valeur à toutes les cases...où le scientifique aura t-il encore et toujours la primeur ?????

Écrire un commentaire